Index du Forum

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Histoire de la classification en france
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Les différentes versions de films -> Censure
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
nicolasmag
Abonné du Forum

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2004
Messages: 3 574
Localisation: Lille / VA
Point(s): 2
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Jeu Sep 14, 2006 4:17 pm    Sujet du message: Histoire de la classification en france Répondre en citant

HISTOIRE DE LA CLASSIFICATION EN FRANCE


1916: Naissance de la première commision de censure, cette année 145 films ont eu un refus de visa
1939: Création du code de la famille

Avant 1959 il n'existait qu'une seul interdiction celle de 16 ans.

Film interdit aux - de 16 ans
Macao
Quai des brumes (Carné)
Jeux interdits (1951) ??
Monika (Bergman, 1953)
Les diaboliques (Clouzot, 1954)
Graine de violence (Brooks, 1955)
Et dieu créa la femme (Vadim, 1956)
Les amants (Malle, 1958)
Les cousins (Chabrol, 1958)
Pas de vacances pour le bon dieu
Les dragueurs (Mocky, 1959)
J'irai cracher sur vos tombes (1959) devenu "tous publics" en 2004
Les yeux sans visage (Franju, 1960) sortie en janvier 1960

1959: premiers films -18 ans
le -16 est remplacé par le -13 et le -18
Octobre 1959: Decret ajoutant une interdiction aux moins de 18 ans
Le décret du 18 janvier 1961 permet un visa tout public, une interdiction aux moins de 13 et 18 ans, enfin une interdiction totale, proclamé par une commission de 24 membres.
Cette dernière solution est très souvent utilisé avant que les auteurs (réalisateur, producteur) ne cèdent en faisant des coupes dans le film. La commission propose même quelles scènes doivent être coupées pour obtenir une interdiction plus faible.

Film interdit aux - de 18 ans

Les années 60

A double tour (Chabrol, 1959) sorti en décembre 1959
Bel ami (Daquin, 1957) + coupes
Les liaisons dangereuses (Vadim, 1959) + interdiction dans certaines villes
Un couple (Mocky, 1960)
A bout de souffle (Godard, 1960)
Psychose (Hitchcock, 1960)
Jeux précoces (Damiani, 1960)
La source (Bergman, 1960) sortie en novembre 1960
Jules et Jim (Truffaut, 1962)
Le petit soldat (Godard, 1960) 1er film de Godard mais il est interdit jusqu'en 1963
L'objecteur-Tu ne tueras point (1962) interdit en mars 1962 avant une sortie en 63 après suppression de 13 sequences.
Vivre sa vie (Godard, 1962)
Les vierges (Mocky, 1963)
Le vice et la vertu (Vadim, 1963)
Hitler connais pas (Blier, 1963)
Le corps et le fouet (Bava, 1963) sorti en janvier 1966
Le scandale Christine Keeler (Spafford, 1963)
La bataille d'alger (Pontecorvo, 1966) interdit, malgré les prix à cannes, venise et aux Oscars il n'obtient que son visa en 1971 et est diffusé à la télé qu'en 2004.
Les amitiés particulières (Dellanoy, 1964)
6 femmes pour l'assassin (Bava, 1964)
Pierrot le fou (Godard, 1965)
Le bonheur (Varda, 1965)
La religieuse (Rivette, 1966) interdit avant une sortie en plein été 1967
Django (Corbucci, 1966) + coupe
Ils sont nus (Pierson, 1966)
L'invasion des morts vivants (Gilling, 1966)
Persona (Bergman, 1966)
Barbarella (Vadim, 1967)
A coeur joie (Bourguignon, 1967)
Les anges sauvages (Corman, 1967)
Le demoniaque (Gainville, 1968)
La prisonnière (Clouzot, 1968)
Je suis curieuse (Sjoman, 1968) + 25 minutes coupées
L'amour à cheval (1968)
Baby love (1968)
Theoreme (Pasolini, 1968)
Les oiseaux vont mourir au perou (Gary, 1968) + coupes
Le pacha (Lautner, 1968)
À propos de la femme (Pierson, 1969)
La horde sauvage (Peckinpah, 1969)

Les années 70

Auto-stop girl (Hall, 1969)
Naked angels (Clark, 1969)
Lien d'amour et de sang (Fulci, 1969) reclassé tous publics en 2005 avec avertissement
L'amour à cheval (Campanile, 1968) sorti en janvier 1970
La nuit des morts vivants (Romero, 1968) sorti en janvier 1970
Solo (Mocky, 1970)
La marque du diable (1970) sortie ?
Les cousines (Soulanes, 1969) interdit en 1970, sortie après plusieurs coupes
Flesh (Morrissey, 1968) + coupes
Alyse et Chloé (Gainville, 1970) + coupes
L'amour (Balducci, 1970)
Jours tranquilles à Clichy (Thorsen, 1970)
Honeymoon killers (Kastle, 1970) sorti en novembre 71
Avoir 20 ans dans les aurès (Vautier, 1971)
Orange mécanique (Kubrick, 1971)
Nous sommes tous en liberté (Damiani, 1971) avec insertion d'un encart precisant que le film ne s'inspire pas de faits réels
Les chiens de paille (Peckinpah, 1971)
Le décameron (Pasolini, 1971)
Requiem pour un vampire (Rollin, 1971)
Trash (Morrissey, 1970) + 27 minutes coupées, sorti: 1972
Tarzana, sexe sauvage (Malatesta, 1969) sorti en avril 1972
Le dernier tango à paris (Bertolucci, 1972)
Fritz the cat (Bashki, 1972) classement X à verifier
Contes de Canterbury (Pasolini, 1972)
Heat (Morrissey, 1972) interdiction momentannée
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe (Allen, 1972)
Le corrupteur (Winner, 1972)
La baie sanglante (Bava, 1971) sorti: avril 1973
La punition (Jolivet, 1973)
Chair pour Frankenstein (Morrissey, 1973)
Les valseuses (Blier, 1973)
La maman et la putain (Eustache, 1973)
Emmanuelle (Jaeckin, 1973)
R.A.S (Boisset, 1973)
La grande bouffe (Ferreri, 1973)
L'exorciste (Friedkin, 1973)
Massacre pour une orgie (Basrid) interdiction totale en 1966, sorti en 1973 après quelques coupes du producteur
Les contes immoraux (Borowczyck, 1974) + coupes
L'ombre d'une chance (Mocky, 1974)
Un linceul n'a pas de poches (Mocky, 1974)
Petites saintes y touchent (Lemoine, 1974)
Le jeune fille assassinée (Vadim, 1974)
Zenabel (Deodato, 1969) sorti en juin 1974
99 femmes (Franco, 1969) sorti en novembre 1974
Les valseuses (Blier, 1974)
Sang pour dracula (Morrissey, 1974)
Les milles et une nuits (Pasolini, 1974)
Flesh gordon (Ziehm, 1974) + coupes
Un justicier dans la ville (Winner, 1974)
Un chant d'amour (Genet, 1950) interdit avant une sortie en 1975
Les sentiers de la gloire (Kubrick, 1957) sortie en 1975
La papesse (Mercier, 1975)
La bête (Borowczyk, 1975)
L'important c'est d'aimer (Zulawski, 1975)
L'arbre de guernica (Arrabal, 1975)

Film interdit aux - de 13 ans

Le rite (Bergman, 1969)
Les collines de la terreur (1971)
Mean streets (Scorsese, 1973)
Frisson d'Outre Tombe (Connor, 1973) sorti en juillet 1977
Histoire d'un péché (Borowczyk, 1975)
Les insectes de feu (Szwarc, 1975)
Dupont lajoie (Boisset, 1975)


1975: La loi "X"
Juin 1974: sortie d'Emmanuelle (Jaeckin)
Aout 1974: le nouveau President Giscard D'Estaing affirme à la télévision qu'il n'y aura plus de censure. Trop beau rêve on nous précisé plus tard que celà concerne uniquement la censure politique.
Aout 1975: sortie et polémique sur Histoire d'O (Jaeckin)
30 décembre 1975: Loi "X", création de la catégorie des films X, y sont incluent les films pornographiques mais aussi les films incitant à la violence. Il permet ainsi d'éviter une interdiction totale comme ce fut le cas par le passé. Mais le bonheur n'est pas total pour ce genre de films car ils sont restreint à un circuit de salle et sont aussi plus taxés que les autres films. En 1976 le film "l'essayeuse" est officiellement autorisé à être brulé, d'autres sont definitivement interdits: La grande défonce (Baldwyn, 1976) ou l'esclave (Metzger, 1975)

Classé X pour pornographie
Draguse ou le manoir infernal (un des 1er film classé X, abrogé en octobre 1985)
Exhibition (Davy, 1975) sorti en juin 1975, classé X en janvier 1976, abrogé en novembre 1983
Gorge profonde (Deep throat, 1976)
Q (1976) abrogé en avril 1990
Phantasmes (Rollin, 1975)
Rêves humides (1974) classé -18 en septembre 1974, puis X en janvier 1976 avant d'être désixé en 1982
Emmanuelle 2 (1976) suite à 2 minutes de coupes, la commission accepte une simple interdiction de -18 ans mais le ministre Michel Guy le juge pornographique et le classe X, du coup le producteur du attendre 1978 pour enfin sortir son film sans ce condamnable X (en fait du à un vice de forme)
La racoleuse , -18 en juillet 1974 puis classé X en avril 1976
Bordel ou la maison des confidences (Bénazeraf, 1974) annulation du classement X en juillet 1979

9 janvier 1976: Un arrêté publie une liste des 161 premiers films classés X
11 octobre 1976: Interdiction totale d'Exhibition II
8 novembre 1976: La justice décide de la destruction de l'Essayeuse (Korber)

Date d'abrogation du classement X
Juillet 1979: Le bordel
Juin 1980: Jambes en l'air à Bangkok
Avril 1982: Anthologie des scènes interdites
Novembre 1982: Femmes vicieuses
Avril 1983: Les weeks ends maléfiques du comte Zaroff
Mai 1983: Change pas de main
Novembre 1983: Exhibition
Novembre 1983: Les impures
Décembre 1983: Les ravageuses du sexe
Mars 1984: Les baiseuses
Juin 1984: Les couples du bois de boulogne
Avril 1985: Le viol et l'enfer des X
Octobre 1985: Draguse ou le manoir infernal
Janvier 1987: Les enjambées
Février 1987: Katharina la tsarine nue
Juillet 1987: Sexuellement votre
Novembre 1987: Je prends la chose du bon coté
Février 1990: Q
Janvier 1991: La veuve lubrique

Classé X pour violence
La chasse sanglante (Open season, 1974) 1er film à être classé "X" pour incitation à la violence en avril 1976, abrogé en Octobre 1981
Ce n'est qu'un jeu, maman (1976) abrogé en avril 1982
Le pique nique (1976) (court metrage)
Massacre à la tronçonneuse (Hooper, 1974) classé X en décembre 1976, abrogé en novembre 1981
La proie de l'auto-stop (Campanile, 1978) abrogé en decembre 1981
Brigade anti-racket (1978)
Les guerriers de la nuit (The warriors, 1979) abrogé en juin 1980, sorti en aout 1980
Prison de femmes ou Des diamants pour l'enfer (1979)
Mad max (Miller, 1980) + coupes
Zombie (Romero) abrogé en avril 1981, sorti en mai 1983

Uniquement interdit aux moins de 18 ans
Salo ou les 120 journées de Sodome (Pasolini, 1975) sorti uniquement dans une salle à Paris
1900 (Bertolucci, 1976)
Andrea (Glaeser, 1976)
Johan (Vallois, 1976) quelques coupes pur arriver aux -18
Frissons (Cronenberg, 1975)
Lizard in a woman's skin (Fulci, 1971) sorti en aout 1976
Taxi driver (Scorsese, 1976)
Marie poupée (Séria, 1976)
Silence... on tourne (Coggio, 1976)
L'empire des sens (Oshima, 1976) il échappe au classement X au regard "de ses qualités artistiques"
L'empire de la passion (Oshima, 1978)
Soeurs de sang (Sisters, De palma, 1973) sortie française seulement en 1977
Exhibition 2 (Davy, 1978) 2 ans de négocation, à deux reprises le réalisateur coupe son film
Maitresse (Schroeder)
Carrie (De Palma, 1976)
La question (Heynemann, 1977) surtout pour raisons politiques, retiré des salles après 2 jours par le distributeur suite à des menaces d'attentats
Suspiria (Argento, 1977)
Les frissons de l'angoisse (Argento, 1975) sorti en Aout 1977
Desperate living (Waters, 1977)
Requiem à l'aube (Desbordes, 1977)
Legitime violence (Flynn, 1977)
Rage (Cronenberg, 1977)
Martin (Romero, 1977)
La sentinelle des maudits (Winner, 1977)
Baskets se dechainent (Massacre at central high, Daalder, 1976) sorti en janvier 1978
Le dernier monde cannibale (Deodato, 1977) sorti: novembre 1978
Assaut (Carpenter, 1976) sorti en juillet 1978 + coupes
Le crocodile de la mort (Romero, 1977)
La longue nuit de l'exorcisme (Fulci, 1972) sorti en mars 1978
Midnight express (Parker, 1978)
Voyage au bout de l'enfer (Cimino, 1978)
La petite (Malle, 1978)
Halloween (Carpenter, 1978) sorti en Mars 1979
La guerre des gangs (Lenzi, 1973) sorti en septembre 1979
Les seigneurs - Wanderers (Kaufman, 1979)
L'enfer des Zombies (Fulci, 1979) interdit une année avant de sortir avec 4 minutes de coupes
Frayeurs (Fulci) + coupes
Caligula (Brass, 1979)
Race d'Ep (Soukaz, 1979) menacé de X, sorti après 30 minutes de coupes et brouillage de certains plans
Serie noire (Corneau, 1979)
Quadrophenia (Roddam, 1979)
La luna (Bertolucci, 1979)
Chromosome 3 (Cronenberg, 1979)
Phantasm (Coscarelli, 1979)
Terreur sur la ligne (Walton, 1979)
Inferno (Argento, 1980)
Ballade de la féconductrice (Boutonnat, 1980)
Le credo de la violence (Goult, 1980) demande de revision en 2005 et maintient de son interdiction (-12)
Cruising (Friedkin, 1980)
Vendredi 13 (Cunningham, 1980)
Le massacre des morts-vivants (Grau, 1974) sorti en janvier 1980
Nuits de cauchemar (Motor Hell, Connor, 1980)
Brigade spéciale (Lenzi, 1976) sorti en septembre 1980

Film interdit aux - de 13 ans
Les dents de la mer (Spielberg, 1975)
La meilleure façon de marcher (Miller, 1976)
Croix de fer (Peckinpah, 1977)
Preparez vos mouchoirs (Blier, 1978)
Loulou (Pialat, 1980)
Shining (Kubrick, 1980)

L'après 1981
Arrivée au pouvoir de la gauche.

Film interdit aux - de 18 ans

Hurlements (Dante, 1981)
Le monstre qui vient de l'espace (Sachs, 1977) sorti en mars 1981
Le monstre du train (Spottiwoode, 1980) sorti: juin 81
Ixe (1980) interdit avant d'être autorisé en 1981 par le nouveau ministre de la culture Jack Lang
Pulsions (De Palma, 1980)
La fille de l'exorciste (Moreno Alba, 1971) sorti en juillet 1981
Cannibal holocaust (Deodato, 1980) sorti en avril 1981 + coupes
Rivages sanglants (Liberatore, 1974) sorti en juin 1981
Inseminoid (Warren, 1981)
L'au delà (Fulci, 1981)
La maison près du cimetière (Fulci, 1981)
Les tueurs de l'ecclipse (Hunt, 1981)
Un justicier dans la ville 2 (Winner, 1982)
Antropophagus (D'amato, 1980) sorti en janvier 1982
Maniac (Lustig, 1981) sorti en mars 1982
Meurtres à la St-Valentin (Mihalka, 1981) sorti en mars 1982
Carnage (Maylam, 1981) sorti en avril 82
Cannibal ferox (Lenzi, 1981)
Les interdits du monde (Lasbats, 1985) auto-censuré pour eviter l'interdiction totale qui fut au depart prononcé
Blue holocaust (D'amato, 1979) sorti en juin 1982
Class 1984 (1982)
Virus cannibale (Dawn, 1980) sorti en novembre 1982
Ténèbres (Argento, 1982)
Le sadique à la tronçonneuse (Simon, 1982)
L'eventreur de new york (Fulci, 1982)
Poltergeist (Hooper, 1982)
Querelle (Fassbinder, 1982)
Terreur à l'hopital central (Lord, 1982)
Cauchemars à Daytona beach (Scavolini, 1982)
Vigilante (1983)
Scarface (De Palma, 1983)
Horrible (D'amato, 1981) visa: decembre 1981, sortie: juin 1983
Evil Dead (Raimi, 1981) sorti en aout 1983
Megavixens (Meyer, 1976) sortie: decembre 1983
Les anges du mal (Nicolas, 1984)
Il était une fois en Amérique (Leone, 1984)
Je vous salue Marie (Godard, 1984)
Female trouble (Waters, 1974) sorti en Mars 1984
Histoire d'O chapitre 2 (Rochat, 1984)
Faster, Pussycat! Kill! Kill! (Meyer, 1965) pour sa (re?)sortie en 1985
Demons (L.Bava, 1985)
Ultra Vixens (1979) sorti en avril 1986
Massacre à la tronçonneuse 2 (Hooper, 1986) + coupes
À l'ombre de la canaille bleue (Clémenti, 1986)
Death wish 3 (Winner, 1986)
Le jour des morts vivants (Romero, 1985) sorti decembre 1986
La maison de la terreur (L.Bava, 1983) sorti en decembre 1987 avec coupes d'1/4 d'heures
Hellraiser le pacte (Barker, 1987)
Evil dead 2 (Raimi, 1987)
Les feux de la nuit (Bridges, 1988)
Hellraiser 2, les ecorchés (Randal, 1988)
De bruit et de fureur (Brisseau, 1988)

Film interdit aux - de 13 ans
Litan, la cité des spectres verts (Mocky, 1981)
Interdit aux moins de 13 ans (Bertucelli, 1982)
The thing (Carpenter, 1982)
Blade Runner (Scott)
Halloween 3 (1982)
Creepshow (Romero, 1982)
Requiem pour un massacre (Klimov, 1985)
Amazonia, l'esclave blonde (Gariazzo, 1985) sorti en fevrier 1986
Bloody bird (Soavi, 1986)
Aux portes de l'au delà (Gordon, 1986)
Fou à tuer (Schmoeller, 1986) aujourd'hui classé -16 ans, surprenant!
L'arme fatale (Donner, 1987)

De 1990 à aujourd'hui
Décret du 23 février 1990: Refonte de la commision de controle. L'interdiction aux - de 18 ans (sauf films pornographiques) est abaissée à - 16 ans et celle de -13 ans à -12 ans.
Toutefois on trouve toujours dans l'article la possibilité d'interdiction totale.

Film interdit aux - de 16 ans
Henry portrait d'un serial killer (McNaughton, 1986) bloqué aux USA jusqu'en 89, sortie française en juillet 1991
Le silence des Agneaux
Basic instinct (1992)
Benny's video (1992)
Braindead (1992)
C'est arrivé près de chez vous (1992)
Menace II society (1993)
Une balle dans la tête (1990) sorti qu'en 1993
Tueurs nés (1994)
Une vraie jeune fille (1976) sorti en 1995
The killer (1989) sorti qu'en 1995
Kids (1995)
Seven (1995)
Scream (1996) reclassé plus tard en -12 ans
Crash (1996)
Assassin(s) (1997)
Funny games (1997)
8 mm (1999)
Fight club (1999)
Romance (1999)
Battle royale (2001)
Irréversible (2002)

Quelques exceptions
des films interdits aux moins de 18 ans mais qui sont toutefois sorti dans le circuit habituel

Hustler white (Labruce) la commission prononce une interdiction aux mineurs mais Jack Lang est intervenu auprès du ministre de la cultre, qui décide donc de passer outre. Le film sort avec une interdiction aux moins de 16 ans
Baise moi (Despentes, 2000) sort interdit aux - de 16 puis quelques jours plus tard retiré de l'affiche suite à la plainte de l'association extremiste "Promouvoir". Le film est reclassé - 18 ans
à lire: http://nopasaran.samizdat.net/article.php3?id_article=340
Fantasmes
Polissons et Galipettes
Ken Park (Clark, 2002) sortie - 16 en Octobre 2003 et reclassé - 18 quelques mois plus tard

* 2002: Le rapport Kriegel
Le ministre de la culture Aillagon demande à la philosophe Blandine Kriegel de constituer un rapport sur l'impact de la violence à la télévision. Celui ci s'attaquant à un peu tout fait couler pas mal d'encres.
Suivant la suggestion du rapport Kriegel, la Commission est remaniée, laissant une plus grande place aux instances médicales mais surtout familiales. Tout film contenant "une scène de sexe non simulée" est automatiquement interdit aux moins de 18 ans. Le décret est validé en mars.

9 songs (Winterbottom, 2004) sortie - 18


Les classifications aujourd'hui

Entre le 1er mars 2004 et le 1er mars 2005, 86% des films ont été classés "tous publics", moins de 5% ont eu un "avertissement, 6% classés "interdit aux moins de 12 ans", 2% classés "interdit aux moins de 16 ans" enfin un seul film (9 songs) a reçu celle aux moins de 18 ans.

Liste de quelques films interdits aux moins de 16 ans sortie depuis 2003
entre crochés le commentaire de la commission de classification sur la nature de l'interdiction

L.I.E.
Old boy
Kill bill volume 1
28 jours plus tard
Calvaire
Sympathy for mr vengeance
Batalla en el cielo
Marebito
Haute tension
L'armée des morts
Saw 1 et 2
Cabin fever
Hostel
Creep
The descent
Sheitan
Mysterious skin
Twist
Le livre de Jeremie
The brown bunny
May
Hooligans

Thirteen (Harwicke)
[La commission a longuement débattu sur ce film. Elle a pesé l'hypothèse d'une mesure d'interdiction aux moins de douze ans accompagnée d'un avertissement qui permettrait aux adolescents de l'âge de ceux qui sont montrés dans le film de voir celui-ci. Mais elle a finalement estimé que les scènes d'automutilation, réalistes et répétées, les scènes de prise de drogue par des jeunes filles de treize ans risqueraient d'être dangereuses pour des jeunes de treize ou quatorze ans qui iraient voir ce film sans accompagnement parental. Par mesure de précaution, elle a finalement opté pour une mesure de protection des moins de seize ans.]

Anatomie de l'enfer (Breillat)
[En dépit de certaines scènes de sexualité très réalistes, la Commission a estimé que le film pouvait être vu par des adolescents de seize ans et s'est prononcée, en conséquence, pour une interdiction aux moins de seize ans.]

Un ano sin amor (Berneri)
[La Commission recommande une interdiction aux mineurs de moins de seize ans en raison des scènes de sexe sadomasochiste que contient ce film.]

13 tzameti (Babluani)
[Ce film, huis-clos meurtrier dans lequel des hommes parient sur la vie d'autres hommes, se déroule dans un climat de violence extrêmement éprouvant et ne peut convenir à des jeunes de moins de 16 ans.]

Nouvelle cuisine (Chan)
[Interdit aux - de 16 ans en raison des scènes de violences et de souffrances physiques et morales à la limite du supportable.]

La colline a des yeux (Aja)
[Film d'horreur dans lequel la succession ininterrompue de scènes de boucherie et de sauvagerie justifie une interdiction aux mineurs de moins de seize ans]

The devil's reject (Zombie)
[Cette restriction est motivée par la violence complaisante et malsaine dans laquelle baigne le film et quelques scènes difficilement soutenables]

Pusher 1,2 et 3 (Winding)
[La Commission a proposé une interdiction aux mineurs de moins de seize ans, estimant qu'il s'agissait d'un film désespérant et sans repère sur un fond de violences et de drogue.]

Wolf creek (Mclean)
[La Commission recommande pour ce film une interdiction aux mineurs de moins de seize ans avec avertissement. Cette classification est justifiée par le climat continu d'angoisse et de sadisme du film et des scènes de torture difficilement soutenables. La Commission recommande qu'elle soit accompagnée d'un avertissement ainsi rédigé : "Ce film se déroule dans un climat d'angoisse et comporte des scènes de torture et de violence qui peuvent être difficiles à supporter".]

Taxidermie (Palfi)
[Un film déroutant et impressionnant pour des spectateurs non avertis, avec des images particulièrement difficiles]

The great ecstasy of Robert Carmichael (Clay, 2006)
[La Commission recommande une interdiction aux mineurs de moins de seize ans pour ce film qui comporte deux scènes de grande violence dont une particulièrement insupportable par sa barbarie et sa cruauté. Elle recommande également que ce film soit accompagné d'un avertissement ainsi rédigé : "Ce film contient deux scènes de très grande violence faite aux femmes. L'une d'elles peut placer le spectateur dans une position insoutenable face à ce qui lui est montré".]
cet avertissement a été modifié suite à la requête du distributeur (voir rapport de la commission)

La polémique fut particulièrement virulente sur certains films dont Dead or alive (Miike) qui a frolé une interdiction aux moins de 18 ans (finalement -16 avec avertissement).
Voici une lettre de l'UNAF (union nationale des associations familiales) qui milite pour son interdiction aux mineurs
http://www.unaf.fr/article.php3?id_article=610

le dernier rapport de la commission de classification
http://www.cnc.fr/CNC_GALLERY_CONTENT/DOCUMENTS/commission_de_classificatio…

Le retour de l'interdiction aux moins de 18 ans pour les films violents

2005: le CSA (conseil superieur de l'audiovisuel) demande la reclassification aux moins de 18 ans pour le film Cannibal Holocaust diffusé sur une chaine du cable avec l'interdiction aux moins de 16 ans (catégorie IV). Maintenant que le film entre dans la catégorie V, le film ne peut donc plus être diffuser en clair sur la chaine en question.
liens: http://www.csa.fr/actualite/decisions/decisions_detail.php?id=24197

2006: Le film Saw 3 sort avec une interdiction aux moins de 18 ans, c'est la première fois qu'un film violent sort avec cette interdiction depuis la réforme de 1990.


L'avenir ?

Citation:

A titre d'exemple, un film comme American Beauty a fait l'objet d'une interdiction en salle aux moins de 16 ans au Pays-Bas, aux moins de 12 ans en Allemagne, aux moins de 13 ans au Québec, aux moins de 18 ans en Grande-Bretagne, aux mineurs de 17 ans non accompagnés au Etats-Unis, tandis qu'en France il a obtenu un visa tous publics. Le film de Stanley Kubrick intitulé Eyes Wide Shut a été autorisé tous publics en France alors qu'aux Etats-Unis, il était interdit aux moins de 17 ans non accompagnés, aux moins de 13 ans au Québec, aux moins de 18 ans en Grande-Bretagne et aux moins de 16 ans aux Pays-Bas et en Allemagne. Plus récemment, les films Gladiator et Il faut sauver le soldat Ryan ont été classés en France tous publics, mais accompagnés d'un avertissement, alors que dans les autres pays européens, ils ont fait l'objet d'une interdiction aux moins de 16 ans, voire même aux moins de 13 ans au Québec. Une réflexion est aujourd'hui en cours au niveau européen en vue d'harmoniser les critères de classification des oeuvres cinématographiques.

source site du CSA


Pour connaitre la classification actuelle d'un film
rendez vous sur ce moteur de recherche
http://www.cnc.fr/?id=19

Pour leur precieuse aide, merci à:
Allociné, imdb, moviescovers, au livre "censure moi" de christophe Bier
jaquette de films rené chateau video, collection "les films que vous ne verrez jamais à la télé


Dernière édition par nicolasmag le Mer Avr 30, 2008 6:20 pm; édité 8 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu Sep 14, 2006 4:17 pm    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
nicolasmag
Abonné du Forum

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2004
Messages: 3 574
Localisation: Lille / VA
Point(s): 2
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven Avr 06, 2007 5:53 pm    Sujet du message: Histoire de la classification en france Répondre en citant

1er passage de la commission de controle Destricted est classé X (-18 ans donc mais surtout mort economique)
Le 12 avril le film sera à nouveau etudié pour avoir au moins une interdiction aux moins de 18 ans sans être classé X et ainsi bénéficier d'une meilleure distribution.



Destricted
7 courts regroupés
Réalisés par Matthew Barney, Larry Clark, Gaspar Noé, Marco Brambilla, Marina Abramovic, Richard Prince, Sam taylor Wood
Site: http://tadrart.com/tessalit/destricted/

Le film devant sortir le 25 avril 2007
Revenir en haut
nicolasmag
Abonné du Forum

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2004
Messages: 3 574
Localisation: Lille / VA
Point(s): 2
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun Mar 03, 2008 4:14 pm    Sujet du message: Histoire de la classification en france Répondre en citant

Je fais regulièrement quelques ajouts mia slà c'est pour evoquer un film japinais qui date de 1966 mais qui n'est sorti que recemment chez nous et qui a obtenu une interdiction aux moins de 18 ans (ça n'a pas fais grand bruit vu que ça m'etait passé sous le nez)

Quand l'embryon part braconner
Réalisé par Kôji Wakamatsu, en 1966
Sortie française le 3 octobre 2007
interdit aux moins de 18 ans


voici le decision prise par le CNC

Citation:
La Commission a estimé, par quinze voix sur vingt cinq, que ce film, qui enchaîne les scènes de grande violence, de torture et de sadisme et présente une image des relations entre les êtres et entre les sexes fondée sur l'enfermement, l'humiliation et la domination de la femme, justifiait une interdiction aux mineurs de moins de dix-huit ans.
Revenir en haut
nicolasmag
Abonné du Forum

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2004
Messages: 3 574
Localisation: Lille / VA
Point(s): 2
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Jeu Juin 05, 2008 4:01 pm    Sujet du message: Histoire de la classification en france Répondre en citant


Martyrs
de Pascal Laugier

Le film a été présenté au marché du film à Cannes il y a quelques semaines et devait sortir en juin au cinéma (pour la fête du cinéma) mais le sentence est tombé: interdiction aux moins de 18 ans, du coup le distributeur Wild buch a du coup tout simplement annuler la sortie du film!
Revenir en haut
Zitwi
Abonné du Forum

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2004
Messages: 1 802
Point(s): -1
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun Juin 09, 2008 7:12 am    Sujet du message: Histoire de la classification en france Répondre en citant

nicolasmag a écrit:

Martyrs
de Pascal Laugier

Le film a été présenté au marché du film à Cannes il y a quelques semaines et devait sortir en juin au cinéma (pour la fête du cinéma) mais le sentence est tombé: interdiction aux moins de 18 ans, du coup le distributeur Wild buch a du coup tout simplement annuler la sortie du film!


oui j'ai vu ca sur un site, pour qu'elle raison d'ailleurs une tel classification car quelque part c'est tuer le film direct, car tu te dis que ce film n'a pas le droit a une sorti ciné alors que saw 3 a quand meme pu voir le jour en salle
Revenir en haut
nicolasmag
Abonné du Forum

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2004
Messages: 3 574
Localisation: Lille / VA
Point(s): 2
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun Juin 09, 2008 3:46 pm    Sujet du message: Histoire de la classification en france Répondre en citant

ah non c'est le distributeur qui a annulé la sortie , en aucun cas une decision des membres de classification
pour saw 3 cette interdiction l'avait même aidé à remplir les salles même si elle etaient moins nombreuses que si c'etait du -16
donc ce n'est pas un drame pour Martyrs car il devait s'y attendre surtout que la présentation à cannes avaient été fait avec l'interdiction aux moins de 18. J'espère donc que le réalisateur ne va pas se présenter comme un martyrs de la censure car aujourd'hui l'interdiction aux moins de 18 ne fait plus beaucoup de différence avec celle -16 à part de se priver des 16-18 même si la consigne d'interdiction n'est pas toujours suivi dans les cinémas, regardez le film à la fête du ciné il aurait pas pu demander la pièce d'identité à tous les jeunes
Revenir en haut
nicolasmag
Abonné du Forum

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2004
Messages: 3 574
Localisation: Lille / VA
Point(s): 2
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mer Juil 02, 2008 7:32 am    Sujet du message: Histoire de la classification en france Répondre en citant

finalement la pression a fonctionné puisque le film a été reclassé - 16
http://www.filmsactu.com/news-cine-martyrs-interdit-aux-moins-de-16-ans-320…

à noter une chose etrange, il avait voté -18 à 13 voix contre 12, et arrive après un 3ème passage à 14 voix contre 12 pour le -16 ans, peut être quelqu'un qui avait voté blanc Rolling Eyes
Revenir en haut
nicolasmag
Abonné du Forum

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2004
Messages: 3 574
Localisation: Lille / VA
Point(s): 2
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mer Juil 30, 2008 1:27 pm    Sujet du message: Histoire de la classification en france Répondre en citant

voici le compte rendu pour Martyrs

Il ressort de ce nouveau débat que la majorité de la Commission a estimé que, en dépit des images de très grande violence présentées dans la seconde partie du film consacrée aux scènes de torture infligées à une jeune femme que ses bourreaux veulent transfiguer de victime en martyr, ce film d'auteur s'inscrit principalement dans une tradition de cinéma de genre qui appelle usuellement une classification moins de seize ans avec avertissement. Elle a proposé que l'interdiction aux mineurs de moins de seize ans soit assortie d'un avertissement ainsi rédigé : "Ce film inflige des images extrêmement éprouvantes exposant le supplice d'une jeune femme. Sa vision comme son interprétation requièrent des spectateurs préparés et distancés".
Revenir en haut
nicolasmag
Abonné du Forum

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2004
Messages: 3 574
Localisation: Lille / VA
Point(s): 2
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven Oct 10, 2008 1:16 pm    Sujet du message: Histoire de la classification en france Répondre en citant

communiqué venant de http://www.mass-media.fr

09/10/2008 : Le conseil d'Etat valide la censure du film "Quand l'embryon part braconner" de Koji Wakamatsu
La Société des Réalisateurs de Films (SRF) note et regrette que le Conseil d’Etat approuve une décision de censure concernant une œuvre d’art, en rejetant le 6 octobre 2008 la demande d’annulation de l’interdiction aux mineurs du film classique japonais « Quand l’Embryon part Braconner » de Koji Wakamatsu.
La SRF indique qu’il s’agit bien ici de censure car l’interdiction aux moins de 18 ans revient à empêcher un film d’être vu par les spectateurs majeurs puisque la plupart des circuits d’exploitation refusent de le programmer.

A la télévision, un film « moins de 18 ans » est interdit sur les chaînes en clair, y compris sur Arte. Il ne peut être diffusé que dans la case prévue pour les films pornographiques des chaînes cryptées.
Instaurée en 2001 afin de permettre l’exploitation en salle d’œuvres comprenant des scènes de sexe explicite, l’interdiction aux mineurs s’est progressivement banalisée pour venir marginaliser des films de genre (SAW III) ou de répertoire. La SRF précise qu’aucune scène de sexe explicite n’est recensée dans le film

« Quand l’embryon part braconner », une œuvre enracinée dans son époque (1966) et dont la violence reste symbolique.

La SRF rappelle qu’elle a demandé avec l’ARP, le BLOC, et le SFCC1, sans avoir reçu de réponse à ce jour, l’organisation d’une concertation sur les conditions d’interdiction des films aux moins de 18 ans dont les conséquences économiques aboutissent dans les faits à une réelle censure.
Revenir en haut
nicolasmag
Abonné du Forum

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2004
Messages: 3 574
Localisation: Lille / VA
Point(s): 2
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Jeu Déc 11, 2008 12:00 pm    Sujet du message: Histoire de la classification en france Répondre en citant

Retour sur le film Quand l’embryon part braconner de Koji Wakamatsu
avec un dossier dessus et sur la polémique
http://www.iletaitunefoislecinema.com/chronique/2432/quand-lembryon-part-br…

il evoque les mots utilisés par le conseil d'etat pour juger le film: ce film comporte, par la représentation d’une rencontre banale entre un homme et une femme, de nombreuses scènes de torture et de sadisme d’une grande violence physique et psychologique, et présente une image des relations entre les sexes fondée sur la séquestration, l’humiliation et l’avilissement du personnage féminin, dont la mise en scène est de nature à heurter la sensibilité des mineurs

on a aussi à la fin une interview du distributeur du film où l'on apprend que le film sortir bien en dvd avec un autre film du realisateur (les anges violés)

le film n'a donc pas eu le même destin que Martyrs, il faut dire que celui n'est pas français et qu'on n'en a moins parlé pour faire pression
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Lun Déc 05, 2016 5:28 am    Sujet du message: Histoire de la classification en france

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Les différentes versions de films -> Censure
Aller à la page: 1, 2  >
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Theme ACID v. 2.0.18 par HEDONISM
Traduction par : phpBB-fr.com